Noms et Attributs de Dieu

Sheikh Abou Baker Al-Djazairi

Le musulman attribue à Dieu des Noms parfaits et des attributs sublimes. C'est à Lui seul qu'il les prête sans avoir à les interpréter ainsi ils seront dénués de leur sens, ce qui est inadmissible.

Le musulman n'accorde à Dieu que ce qu'Il s'est accordé Lui-Même et que Son Prophète (S.B. suis lui) Lui a attribué. Il écarte de Lui tout ce qu'Il s'est épargné, et L'exempte de tout défaut et toute imperfection dont Son Prophète L'a exempté.

Nous nous référons en cela aux preuves de la tradition et à la logique.

Les preuves de la Tradition:

1 - Dieu a fait connaître Lui-Même Ses Noms et Ses Attributs; Il dit:

ہ Dieu appartiennent les meilleurs Noms. Appelez-Le de ces noms et délaissez ceux qui les souillent. Ceux-là auront le prix de ce qu'ils font.

Il dit aussi:

Dis: Que vous l'appeliez Allah, ou Le Clément, quelque soit le Nom que vous Lui attribuez, Il a toujours les Noms les plus sublimes. (17 - Le Voyage Nocturne - 110)

Dieu S'est donné les Attributs suivants:

Il voit et entend. Il est Omniscient, Sage, Puissant; Glorieux; Subtil, Bien Informé, Reconnaissant, Patient, Clément Miséricordieux. Il parla effectivement à Moïse, S'établit sur Son Trône; créa de Ses Mains, manifeste Sa satisfaction des croyants; aime les bienfaiteurs, ainsi que d'autres attributs cités dans Son Livre et énoncés par Son Prophète tels que Dieu vient, Dieu descend...

2 - Même son Messager, le Prophète Mohammed (SA sur lui) a cité ses Attributs dans les Hadiths rapportés par des témoins sûrs: Dieu "rit" à deux hommes: il est vrai que l'un d'eux a tué l'autre, mais tous les deux iront au Paradis.

- L'Enfer avale tout ce qu'il reçoit en demandant davantage et n'arrête que quand le Seigneur de l'Univers y dépose Son Pied. Dans une autre version: alors il se rétrécit et dit: "Cela me suffit". (B. et M.)

- Chaque nuit, au dernier tiers, Dieu descend au ciel le plus proche de la, terre et dit: "Y a-t-il quelqu'un qui m'invoque, Je réponds à son appel. Ya-t-il quelqu'un qui me demande pardon, Je l'amnistie? (B. & M.)

- Dieu se réjouit de la pénitence de l'homme beaucoup plus que quiconque, parmi vous, ne se réjouit de retrouver sa monture égarée. (B. & M.)

Le Prophète (SA sur lui) dit à la femme esclave:

- Où est Dieu?

Il est au ciel, dit-elle.

Qui suis-je? dit le Prophète (S.B sur lui). Tu es l'envoyé de Dieu, dit-elle.

- Affranchis-la, dit le Prophète (S.B. sur lui) [à son maître], elle est croyante!

D'autre part, il (S-B sur lui) avait dit:

"De Sa Main Droite, Dieu, le jour de la résurrection, tiendra la terre et pliera le ciel, puis Il dira: "Je suis le Roi ! où sont les roi de la terre?".

Nos ancêtres, tout comme les compagnons du Prophète, leurs successeurs et les quatre Imams, que Dieu leur apporte Sa Grâce, ont reconnu ces attributs. Ils ne les ont pas interprétés ni niés, ni prétendu qu'un sens différent y est inclus. Ils ont tous cru au sens apparent. Mais ils savent bien, que les Attributs d'Allah ne sont pas comme ceux de ces créatures. L'imam Malek, interrogé sur la signification du verset: "Le Miséricordieux s'établit sur le Trône''. (20 -Taha- 5) Répondit: l'établissement est connu; mais la manière est inconnue, en demander l'explication est une hérésie.

De son côté, l'imam Chafai disait:

Je crois en Dieu et en ce que j'ai appris sur Lui; tel qu'Il l'a voulu. Je crois en Son Prophète et en ce que j'ai appris sur Lui; tel qu'il l'a voulu.

A propos des hadiths: Dieu descend au ciel proche de la terre; on verra Dieu dans l'autre monde, Dieu s'étonne; rit; se fâche; se réjouit; déteste et aime... à propos de ces hadiths, Ahmed disait: Nous y croyons sans savoir de quelle façon et sans interprétation. Nous croyons qu'Il descend, qu'on Le verra, qu'Il occupe Son Trône sans jamais Le comparer à Ses créatures. Nous ignorons comment Il descend comment on Le verra, comment Il S'établit sur Son Trône.

Le vrai sens de tout cela nous échappe. Nous nous remettons à Lui en ce qui concerne l'explication de ce qu'Il a dit et révélé à son prophète; sans réfutation ni renchérissement. Nous ne fixons pas de limites à ce que Dieu S'est attribué et à ce que Son Prophète Lui a consacré. Nous savons bien que rien n'est comparable à Allah qui voit et entend.

Preuves logiques:

1 - Dieu s'est octroyé des Attributs et des Noms Aucune interdiction divine ne nous empêche de les Lui attribuer. Dieu ne nous a pas non plus demandé de chercher au fin fond de chaque ةpithète et Nom un sens autre que le sens apparent.

Est-il logique de dire que, Lui attribuer ces ةpithètes c'est L'assimiler à Ses créatures, et que, dans ce cas, il faut les interpréter, dussions-nous nier et souiller ces ةpithètes? Ne menace-t-Il pas ceux qui tombent dans cette erreur en ces termes? Délaissez ceux qui souillent Ses Noms.

Ceux-là auront le prix de ce qu'ils font.

2 - N'est-il pas vrai, que celui qui nie un des attributs de Dieu par peur de L'assimiler aux mortels, a déjà commencé par le comparer à Ses créatures? Puis, fuyant cette assimilation, il finit par nier et annuler ce que Dieu avait établit pour Lui-Même. Il commet ainsi deux énormités: l'assimilation et la négation.

Ne serait-il pas plus logique, dans ce cas d'attribuer à Dieu ce que Lui-Même S'est attribué et ce dont Son Prophète

(S.B. sur lui) L'a qualifié? En agissant ainsi, le croyant est convaincu que les attributs d'Allah Le Puissant, Le Grand, ne sont point ceux des mortels et que Son Essence en diffère également.

3 - Croire en les ةpithètes de Dieu et les Lui décerner ne veut pas dire L'assimiler aux mortels, car le raisonnement n'interdit pas qu'Il ait des qualités propres à LUI, autres que celles de Ses créatures, de sorte qu'ils ne soient identiques que par le nom. Ainsi, chacun aura ses propres attributs. - Quand le musulman croit en les ةpithètes de Dieu et les Lui attribue, il ne doit pas imaginer, par exemple, que la main de Dieu ressemble, en quoi que ce soit à celle de l'une de Ses créatures autrement que par le nom, vu la différence qui existe entre le Créateur et la créature, dans leur essence, leurs qualités et leurs actes. Dieu le signale dans ces termes:

Dis: Qu'Il est le Dieu Unique, Vers Lequel tout converge. Il n'a point engendré, ni n'a été engendré. Nul ne peut L'égaler. (112 - La Foi -)

Il dit aussi: Rien ne Lui ressemble, Lui, qui voit et entend! (43 - L'ornement - 11)

http://www.islaam.com/Article.aspx?id=167

1
6389
تعليقات (0)