• Home
  • Articles
  • Les droits de l’homme et la justice dans l’Islam

Les droits de l’homme et la justice dans l’Islam

--

L’Islam confère beaucoup de droits à l’individu. Voici quelques uns de ces droits humains que l’Islam protège. La vie et la propriété de tout citoyen à l’intérieur de l’état islamique est considérée sacrée, que l’individu soit musulman ou pas. L’Islam protège aussi l’honneur : en effet, il n’est pas permis d’insulter ou de se moquer des autres. Le Prophète (pbsl) a dit : « Certainement, votre sang, votre propriété et votre honneur sont inviolables ». (Saheeh Al-Bukhari, #1739, and Mosnad Ahmad, #2037)

Le racisme est interdit dans l’Islam et le Coran parle de l’égalité entre les hommes de la façon suivante : « Ô hommes ! Nous vous avons crée à partir d’un mâle et d’une femelle et avons fait de vous des nations et peuples afin que vous fassiez connaissance entre vous. Le plus digne d’entre vous, au vu d’Allah, est celui qui a le plus de takwa (le plus conscience qu’Allah est présent et observe tout ce qu’il fait). Allah est vraiment Omniscient et Connaisseur de tout : » (Le Noble Coran, Ch. 49 Verset 13)

L’Islam rejette le concept de supériorité de certains individus ou nations, favorisées grâce à leur puissance, à leur fortune ou à leur race. Dieu a créé tous les hommes et les a rendu égaux; la seule chose qui devrait les distinguer, c’est le degré de foi et de taqwa (conscience de la présence divine qui limiterait les mauvaises actions chez le croyant). Le Prophète Muhammad a dit : « O humains ! Votre Dieu est unique (UN) et votre père (Adam) est un. Un Arabe b’est pas meilleur qu’un non Arabe, et un non Arabe n’est pas mieux qu’un Arabe, et un rouge (un homme blanc dont la peau rougit facilement) n’est pas meilleur qu’un noir, et un noir n’est pas mieux qu’un blanc, excepté en degré de taqwa (conscience de la présence divine qui limiterait les mauvaises actions chez le croyant). Mosnad Ahmad, #22978

L’un des problèmes majeurs auquel est confrontée l’humanité aujourd’hui est le racisme. Le monde développé d’aujourd’hui, peut transporter un homme vers la lune, mais ne peut le faire cesser d’haïr et de combattre son frère dans l’humanité. Depuis le Prophète Muhammad (pbsl), l’Islam a fourni un exemple clair et précis de la manière dont le racisme peut être achevé. Le pèlerinage annuel vers La Mecque (le Hajj) constitue un exemple frappant de la vraie fraternité islamique universelle, qui englobe toutes les races et nations, au moment du flux de plus de 2 millions de Musulmans vers la Mecque pour faire leur pèlerinage.

L’Islam est une religion de justice. Dieu dit : « Certainement, Allah vous ordonne de rendre leurs dépôts (tout ce qui appartient à autrui) à leurs ayants-droit ; et (Il vous commande) lorsque vous êtes en position de juger entre les gens, de juger d’une manière équitable… » (Le Saint Coran, Ch.4 verset 58)

Et Il a dit : « … Et agissez justement. Vraiment, Dieu aime ceux qui sont justes. » (Le Saint Coran, Ch.49 verset 9)

Nous devons même être justes, envers ceux que l’on déteste, Dieu dit : « Et ne laissez pas votre haine envers un groupe de gens vous empêcher de faire justice. Soyez justes : c’est plus proche de la piété (taqwa)… » (Le Saint Coran, Ch.5 verset 8)

Le Prophète Muhammad (pbsl) a dit : « Peuple, soyez vigilants face à l’injustice car l’injustice sera ténèbres au Jour du Jugement. » Mosnad Ahmad, #5798, and Saheeh Al-Bukhari, #2447

Et pour tous ceux qui ne sont pas parvenus à décrocher leurs droits légitimes durant cette vie, ils pourront en bénéficier au Jour du Jugement, comme l’a informé le Prophète : « Au Jour du Jugement, les droits reviendront à tout ayant-droit, (et les mauvaises actions seront suspendues) » Saheeh Muslim, #2582, and Mosnad Ahmad, #7163

source: the true call

1
6461
تعليقات (0)