Islam: Brève introduction à l’Islam

--

L’Islam et les musulmans.

Le mot « Islam » est un mot arabe qui signifie « soumission à la volonté de Dieu ». Ce mot vient du radical arabe « salam » qui signifie « paix ». Aussi , l’Islam nous enseigne-t’il qu’afin d’acquérir une réelle tranquillité d’esprit et une paix générale du corps et du coeur, il nous faut tout simplement se soumettre à Dieu et vivre conformément à Sa Loi . La réalité la plus importante que Dieu a révélé à l’humanité est que rien n’est aussi divin ou digne d’être adoré en dehors de Dieu, c’est pourquoi tout humain doit se soumettre à Lui. Le mot « musulman » signifie quelqu’un qui se soumet à la volonté de Dieu, sans prendre compte de la nationalité, de l’ethnicité ou de la race de cette personne.

Il enseigne que la croyance en un seul Dieu est une croyance instinctive chez tous les êtres humains ; par conséquent, l’Islam satisfait l’inclination naturelle de l’âme [à ne croire Etre musulman exige soumission délibérée et active obéissance à Dieu tout en se conformant à sa Loi. Certaines personnes se trompent en pensant que l’Islam est exclusivement la religion des arabes, ce qui est bien loin de la vérité. En effet, non seulement il existe des personnes qui se convertissent à l’Islam dans chaque coin du monde, surtout au Royaume-Uni et aux Etats-Unis, mais si, en plus, l’on jette un coup d’oeil au Monde Musulman, de la Bosnie au Nigéria, de l’Indonésie au Maroc, il est très facilement constatable que les musulmans forment un tissu multinational, multiracial et multiethnique. Il est aussi intéressant de remarquer que 80 % des musulmans du monde ne sont pas arabes ; il y a plus de musulmans en Indonésie que dans l’intégralité du monde arabe ! Par conséquent, bien qu’il est vrai que la plupart des arabes sont musulmans, la plus grande majorité des musulmans n’est pas arabe. Dans tous les cas, n’importe quelle personne qui se soumet totalement à Dieu et lui voue un culte exclusif est musulmane.

Continuité du message

L’Islam n’est pas une religion nouvelle, pour la simple raison que la « soumission à la volonté de Dieu » (=Islam) a toujours été la seule religion acceptable au vu de Dieu. C’est pourquoi l’Islam a depuis toujours été LA religion usuelle, qui a toujours existée et qui porte en son sein, ce même perpétuel message de pur monothéisme révélé, à travers les âges à tous les Prophètes et Messagers de Dieu, y compris Abraham, Noé, Moise, Jésus et Mohamed. Par conséquent, le Prophète Mohamed n’est pas le fondateur d’une nouvelle religion, comme beaucoup de gens le pensent ; il est simplement le dernier Prophète de l’Islam, de cet Islam qui a toujours été. En révélant Son dernier message à Mohamed, un message éternel et universel, c-à-d destiné à toute l’humanité, Dieu a finalement accompli le serment qu’il avait tenu avec Abraham, l’un de Ses plus grands Prophètes. Le chemin de l’Islam est pareil à celui du Prophète Abraham : en effet, la Bible et le Coran décrivent Abraham comme un modèle de personne qui s’est totalement soumise à Dieu en adorant que Lui. Ceci dit, il devrait être clair que l’Islam offre le message le plus continuel et le plus universel qui soit (comparé à toute autre religion) car tous les Prophètes et Messagers étaient « musulmans », c-à-d soumis à la volonté de Dieu et ils ont tous prêché l’Islam, c-à-d la soumission à la volonté de Dieu.

Il n’y a qu’un seul Dieu (L’unicité de Dieu)

L’Islam est fondé sur la croyance en l’unicité d’un Dieu Tout-puissant, le Dieu d’Abraham, de Noé, de Moise, et de Jésus. qu’en un seul et unique Dieu]. Aussi, l’Islam propose une notion de Dieu, claire, sans ambiguïté, et facile à comprendre. Il enseigne que le coeur, l’esprit et l’âme des êtres humains sont des récipients appropriés à recevoir les révélations divines ; par ailleurs, ces révélations de Dieu à l’homme ne sont ni absurdes ni empreintes de quelque mystère invraisemblable ou d’idées irrationnelles. Ainsi, l’Islam nous apprend que même si nos esprits limités ne peuvent atteindre et comprendre Dieu dans son entièreté, ce Dieu Lui-même, n’exige pas que nous Lui associions des idées absurdes et détraquées. Selon les enseignements de l’Islam, il n’existe qu’un SEUL Dieu Tout-puissant, et cette unicité ne doit être en aucun cas contestée (en associant des partenaires à Dieu). Conformément à cela, les musulmans sont obligés d’entretenir une relation directe avec Dieu, sans recourir à un quelconque intermédiaire (ceci étant strictement interdit). Du point de vue islamique donc, croire en un seul Dieu signifie que toute prière et culte doivent être exclusivement adressés à Dieu, et qu’Il est le Seul à mériter les titres de Seigneur et Libérateur. Certaines religions, bien qu’elles basent leur croyance en un seul Dieu, n’adressent pas leurs cultes et prières à Lui seul. Aussi, ces religions prêtent-elles le titre de Seigneur à des êtres, qui ne sont ni tout-puissants, ni absolument connaisseurs, ni éternels. L’Islam au contraire, impose non seulement aux gens de croire en Un Seul et Unique Dieu, mais il exige également de matérialiser cette croyance en poussant le musulman à se comporter en tant que tel. En bref, selon la notion islamique de Dieu, basée totalement sur la Révélation Divine, il n’existe aucune ambiguïté : Dieu c’est Dieu et l’homme c’est l’homme. Comme Dieu est le seul Créateur et Celui Qui entretient continuellement l’univers, Il transcende sa création ; le Créateur et la création ne se mixent jamais. L’Islam enseigne que Dieu possède une nature unique : il n’a pas de genre, il est affranchi de toute faiblesse humaine ; il est en bref au-delà de tout ce qu’un être humain peut imaginer. Le Coran nous apprend par ailleurs que les preuves de l’existence, de la sagesse et de la force de Dieu sont évidentes dans le monde et autour de nous. Ainsi, Dieu nous pousse à méditer sur la création afin que l’on puisse mieux connaître Le Créateur. Les musulmans croient que Dieu est Bon, Généreux et Clément et qu’Il est impliqué dans les affaires quotidiennes des hommes. Pour cela, l’Islam dresse un bilan unique entre les fausses religions et les philosophies extrêmes. Certaines religions et philosophies décrivent Dieu comme une Force Supérieure, complètement désintéressée ou inconsciente de tout ce qui concerne la vie des êtres humains. Par ailleurs, d’autres religions prêtent à Dieu des qualités humaines et enseignent qu’Il est présent dans Sa création, et qu’Il peut se trouver réincarner dans quelqu’une ou même dans toute sa création. En Islam, Dieu a clairement expliqué la vérité en faisant savoir qu’Il est « Affectueux », « Clément », « Généreux », et « Exauceur des vœux et des prières ». Mais il a également insisté sur le fait que « rien n’est semblable à Lui » et qu’Il est au-dessus du temps, de l’espace et de Sa création. Finalement, il doit être clair que le Dieu adoré par les musulmans est le même que Celui adoré par les Juifs et Chrétiens car il n’y a qu’un seul et unique Dieu. Il est triste de savoir qu’il existe des personnes qui croient que le Dieu des musulmans est différent de Celui des juifs et des chrétiens, et qu’Allah est le « Dieu des arabes ». Ce mythe, propagé par les ennemis de l’Islam, est tout à fait inexact puisque le mot « Allah » est simplement le nom arabe pour « Dieu » ; d’ailleurs, les juifs et chrétiens arabes utilisent le nom « Allah » pour désigner Dieu. Cependant, même si les musulmans adorent le même Dieu que les juifs et chrétiens, ils Le conçoivent d’une manière quelque peu différente des autres religions : leur conception de Dieu est totalement basée sur la révélation divine. Par exemple, les musulmans rejettent la notion de trinité pour qualifier Dieu, non seulement parce que le Coran la rejette, mais parce que si cela était vraiment la nature de Dieu, Il l’aurait clairement révélé à Abraham, Noé, Jésus et tous les autres Prophètes.

Le Coran

Le mot arabe « Al-Qur’an » (le Coran) signifie littéralement « la récitation ». Utilisé d’un point de vue islamique, le mot Coran désigne le message final de Dieu adressé à l’humanité toute entière et qui a été révélé au Prophète Mohamed. Le Coran est exactement le message de Dieu, comme ceci y est clairement exprimé continuellement. Contrairement aux autres Ecritures Saintes, les mots du Coran et leur signifiant ont parfaitement été préservés dans un contexte de langage vivant. Le Coran est en soi un miracle du point de vue de son langage arabe ; son style, sa forme et son impact spirituel sont inimitables. La dernière révélation de Dieu aux hommes, le Coran, a été énoncée au Prophète Mohamed pendant une période de 23 ans. Le Coran, contrairement à beaucoup d’autres livres religieux, a toujours été conçu par les croyants, comme étant le Mot de Dieu : ce n’est pas un livre décrété après de nombreuses années par un quelconque conseil religieux. Aussi, le Coran a été récité publiquement devant des communautés musulmanes et non- musulmanes durant la vie du Prophète. Le Coran a également été écrit dans son intégralité durant la vie du Prophète et de nombreux compagnons du Prophète l’ont entièrement mémorisé, mot par mot, tel qu’il a été révélé. De ce fait, contrairement aux autres livres sacrés, le Coran a toujours été entre les mains de croyants ordinaires, a toujours été conçu comme étant le Mot de Dieu, et du fait d’une mémorisation extensive, il a été parfaitement préservé. Selon les enseignements du Coran, ce dernier Livre Sacré est universel, adressé à tous les hommes et non à une nation particulière, ou à un « peuple favori ». Le message qu’il porte n’a rien de nouveau ; c’est le même message transmis par tous les Prophètes : soumets-toi au Dieu Tout-puissant et adore-Le exclusivement de tout autre divinité. De ce fait, la révélation de Dieu dans le Coran se concentre principalement à enseigner aux hommes l’importance de croire en UN seul Dieu et de bâtir leur vie conformément à sa guidance. De plus, le Coran comporte les histoires de Prophètes tels que Abraham, Noé, Moise et Jésus ; il contient aussi les commandements et prohibitions décrétés par Dieu. Aujourd’hui, là où tant de personnes se trouvent piégées dans le doute, le désespoir spirituel et dans cette envie d’être extrêmement correct et précis (dans le contexte du « political correctness»), le Coran offre des solutions à ce vide dans nos vies et à ce trouble qui hante le monde d’aujourd’hui. En bref, le Coran est le livre guide par excellence.

Le Prophète Mohamed

Contrairement aux fondateurs de beaucoup de religions, le Prophète Mohamed est un réel personnage historique et qui plus est, très célèbre. Chaque détail de sa vie est connu et marqué dans l’Histoire. Non seulement les musulmans possèdent les mots de Dieu révélés aux Prophète Mohamed, mais ils détiennent aussi les paroles et enseignements du Prophète, également appelés Hadith. Cependant, il doit être précisé que les musulmans ne considèrent le Prophète Mohamed que comme un homme choisi par Dieu, et qu’il n’est donc aucunement divin. De plus, le Prophète Mohamed a bien expliqué aux musulmans de l’appeler « Messager et serviteur de Dieu », afin d’éviter toute envie malavisée de le diviniser. La mission du dernier Messager de Dieu était simplement de faire passer le message « qu’il n’y a rien d’aussi divin ou digne d’être adoré à part Dieu le Tout-puissant », et il était lui-même un exemple vivant de cette révélation divine. En bref, Dieu a transmis sa révélation à Mohamed, qui en retour l’a enseignée, prêchée, vécue, et mise en pratique. De cette façon, Mohamed était plus qu’un simple « Prophète » (pris dans le sens des Prophètes bibliques), il était aussi un homme d’état et un leader. Ce fut un homme qui vécut une vie modeste au service de Dieu, et qui organisa une religion et un style de vie complet en démontrant comment être un ami, un mari, un professeur, un dirigeant, un guerrier et un juge idéal. Pour cette raison, les musulmans suivent sa voie, pas pour le Prophète en soi, mais par pure obéissance à Dieu, car le Prophète Mohamed ne nous a pas seulement instruit comment nous comporter avec tous les hommes, il nous a également décrit la nature de la relation que nous devons avoir avec Dieu, et la seule façon, (celle qui Le satisfait) dont nous devons L’adorer. Comme tous les autres Prophètes, Mohamed se trouva confronté durant sa mission, à une rude opposition et à de nombreuses persécutions. Malgré cela, il fut toujours patient et juste ; il traitait ses ennemis convenablement. Les résultats de sa mission furent très positifs ; même si sa mission naquit dans l’une des régions les plus perdues et les plus isolées de la Terre, cent ans après sa mort, l’Islam se propagea de l’Espagne jusqu’en Chine. Le Prophète Mohamed fut le plus important de tous les Prophètes de Dieu, non parce qu’il possédait de nouvelles doctrines ou de plus grands miracles, mais bien parce que les résultats de sa mission ont amenés le plus grand nombre d’hommes à adopter le vrai chemin de la foi en Dieu.

Le mode de vie islamique

Dans le Saint Coran, Dieu informe les hommes qu’ils ont été crées dans le but de L’adorer, et qu’avoir foi en Dieu, c’est bien là, la base de toute dévotion. Comme l’Islam couvre tous les aspects de la vie et de la morale, il encourage l’homme à avoir la foi en Dieu dans ce qu’il entreprend dans sa vie. L’Islam est clair sur le fait que tout acte est un acte de dévotion s’il a été réalisé dans l’intention de satisfaire Dieu, et s’il a été fait selon la Loi Divine. Ainsi, l’acte de dévotion en Islam n’est pas limité aux simples rites religieux. L’Islam opère d’une façon clémente, tel un remède pour l’âme humaine, et il encourage vivement l’homme à être modeste, honnête, patient et bienfaisant. De plus, l’Islam condamne l’orgueil, la suffisance, puisque Dieu seul est le Juge de la vertu des hommes. L’Islam porte une vision réaliste de la nature humaine : il n’est pas inhérent aux hommes de ne commettre que des péchés ; ils sont également capables de faire le bien et le mal. L’Islam enseigne aussi qu’avoir la foi implique d’agir avec foi. Dieu a donné aux gens la liberté de choisir et d’arbitrer leur vie ; la foi de chacun de nous se mesure relativement à notre propre conduite et à nos actions. Toutefois, les hommes sont faibles de nature et prompts à fréquemment commettre des péchés. C’est la nature humaine telle que Dieu l’a créée par Sa Sagesse, et ceci ne rend pas l’humain totalement corrompu. Car la porte de la repentance est toujours ouverte et Dieu Le Tout-puissant préfère l’homme qui se repent de ses péchés à l’homme qui ne pèche pas du tout. En Islam, pour avoir une vie équilibrée, il faut faire la balance entre notre foi et crainte de Dieu, tout en croyant fermement à la miséricorde infinie de Dieu. Vivre sans aucune crainte de Dieu mène l’homme à commettre des péchés et à désobéir à Dieu ; et croire que l’on a tellement péché de sorte que Dieu ne nous pardonnera plus jamais mène au désespoir. A la lumière de cela, l’Islam nous apprend que seulement les plus imprudents désespèrent de la miséricorde de Dieu. En outre, le Saint Coran contient beaucoup d’information sur la vie à venir et sur le Jour du jugement Dernier. Les musulmans croient au fait que tous les hommes seront un jour jugé par Dieu, suivant ce que chacun a fait durant cette vie. En jugeant les hommes, Dieu sera Bienveillant et Juste, et chacun sera jugé seulement selon ce dont il était capable. Selon l’Islam, cette vie est un test, et les hommes sont entièrement tenus responsables de leurs actes. Il est nécessaire de croire en cette vie de l’au-delà, pour avoir une vie bien équilibrée. Autrement, la vie sera considérée comme étant la finalité de tout, ce qui poussera les hommes à être plus égoïstes, plus matériels et plus immoraux.

L’Islam pour une vie meilleure

L’Islam nous apprend que le vrai bonheur ne peut être obtenu que si nous vivons en ayant pleine foi en Dieu et en étant satisfait de ce qu’Il nous a donné. De plus, la vraie liberté consiste à être libéré de nos vils désirs humains et d’être libéré du joug de certaines idéologies créées par les hommes. Ceci est bien entendu contraire au concept de « liberté » vu par le monde occidental, qui considère qu’être libre, c’est pouvoir satisfaire toutes ses convoitises sans aucune réserve. L’Islam, quant à lui, donne aux hommes une bonne raison de vivre et une claire orientation. Les enseignements de l’Islam sont des enseignements équilibrés et sont source de confort spirituel, de contrôle de soi et de moralité. Ce qui libère le musulman de l’anxiété et des angoisses quotidiennes, c’est cette relation claire et directe qu’il entretient avec Dieu, ainsi que ce sentiment de vivre pour une bonne raison et d’appartenir à une grande communauté. En bref, le mode de vie islamique est pur, sain et salutaire. Il renforce l’esprit, la volonté et le contrôle de soi acquis grâce aux 5 prières quotidiennes et au jeûne, il libère l’homme de toute croyance superstitieuse, et de tout préjudice ethnique et racial. En acceptant de vivre une vie totalement empreinte de la conscience que Dieu nous observe, et en reconnaissant que ce qui nous distingue les

source: the true call

1
6463
تعليقات (0)