• Home
  • Message d’introduction

Message d’introduction

Nos devoirs envers le Messager d’Allah.
Dr Al-Sharif Hatim b. ‘Arif al-‘Awni, professeur à l’Université Oum al-Qoura, à la Mecque.
28 octobre 2002

Louanges à Allah, qui nous a dit : « Certes, un Messager (pris parmi vous) est venu à vous, auquel pèsent lourd les difficultés que vous subissez, qui est plein de sollicitude pour vous, qui est compatissant et miséricordieux envers les croyants. (Sourah at-Tawbah (9) : 128)

Que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur le Prophète, qui nous a dit : « Nul d’entre vous n’aura la foi tant que je ne serai pas plus cher, à ses yeux, que ses propres parents, ses propres enfants et que tout le reste de l’humanité. »
Il ne peut y avoir aucun doute quant aux droits dont jouit, par rapport à l’humanité et aux djinns, le plus honorable des descendants d’Adam, le dernier des prophètes et messagers, le porteur de l’étendard des louanges qui aura le plus droit à l’intercession au Jour du Jugement. Comment pourrait-il en être autrement alors qu’Allah l’a élevé à une position si noble et que nous lui sommes redevables de toutes les vertus dont nous sommes bénis ici-bas et dans l’autre monde après en être redevables en premier lieu, bien sûr, à la grâce et à la providence d’Allah. L’islam ne nous a-t-il pas été révélé pour que nous puissions atteindre le succès ici-bas et dans l’au-delà ? Et le Prophète (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) n’est-il pas celui qui nous a transmis cette religion dans son intégralité et de la meilleure façon qui soit ?
Un des droits les plus importants qu’il possède sur nous – à qui il a apporté l’islam et l’espoir du Paradis qui l’accompagne – est que nous défendions son honneur et que nous répondions énergiquement à ceux qui attaquent sa personne avec des insinuations et de mauvaises paroles. C’est là un droit qui ne pourra jamais être révoqué et nul n’a le droit ne serait-ce que de penser à le révoquer.

Ce droit fait partie des fondements de notre religion sur lesquels les musulmans s’accordent indépendamment de leur nationalité, de leur race ou de leur idéologie. Ils sont tous d’accord sur le principe qu’ils doivent déployer tous les efforts et ne reculer devant aucune dépense pour défendre le Messager d’Allah (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui). Les ennemis d’Allah ne pouvaient trouver un meilleur moyen d’unir les musulmans (qu’ils ont tenté de diviser par tous les moyens) qu’en calomniant le Prophète (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) et en dénigrant sa Sounnah, même dans les termes les plus subtils.

Je profite de cette occasion pour m’adresser directement à ces personnes malfaisantes: lesquels d’entre nous méritent le plus d’être qualifiés d’ « extrémistes » ? Et lesquels méritent le plus d’être reconnus pour être modérés et tolérants ? Ceux qui calomnient le dernier des Prophètes (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) alors qu’il en est fait mention dans leurs propres écritures ? Ou ceux qui croient en Jésus (paix sur lui) et le vénèrent comme ils vénèrent Moïse, Abraham et tous les prophètes et messagers d’Allah (paix sur eux) ?

En tant que musulmans, nous portons assurément un témoignage sur l’humanité. Allah dit : « Et Nous avons fait de vous une communauté de justes pour que vous soyez témoins aux gens, comme le Messager sera témoin à vous. » (Sourah al-Baqarah (2) : 143)

Louanges à Allah. Et que la paix et les bénédictions d’Allah soient sur le meilleur de Sa création, sa famille, ses compagnons et tous ceux qui suivent leur voie.

44
    Total:0   -   Page:1   -   Pages:0
    |«« »»|