Le livre des bonnes manières

--

Les caractéristiques innées
Abou Hourayra rapporte que le Prophète (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) a dit : « Les cinq comportements suivants rejoignent une disposition naturelle innée chez l’être humain: pratiquer la circoncision, se raser le pubis, s’épiler les aisselles, se couper les ongles et se tailler la moustache. » (Boukhari & Mouslim)

L’interdiction d’utiliser sa main droite pour se laver les parties intimes
Abou Qatadah rapporte que le Messager d’Allah (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) a dit : « Lorsque l’un de vous boit, il ne doit pas souffler dans le verre. Et lorsque l’un de vous va aux toilettes, il ne doit ni toucher ni laver ses parties intimes avec sa main droite. » (Boukhari & Mouslim)

Le droit de la voie publique
Abou Saïd al Khadri rapporte que le Prophète (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) a dit : « Gardez-vous de vous asseoir sur le pavé de la voie publique. » Alors les gens autour de lui dirent : « Mais c’est ici que nous nous rencontrons pour discuter. » Le Prophète (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) dit : « Si vous ne pouvez faire autrement, alors donnez à la voie publique son droit. » Ils demandèrent : « Quel est le droit de la voie publique ? » Le Prophète (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) répondit : « Que vous baissiez le regard, que vous ne fassiez rien de nuisible, que vous répondiez aux salutations des gens, que vous enjoigniez le bien et interdisiez le blâmable. » (Boukhari & Mouslim)

Qui devrait saluer en premier ?
Abou Hourayra rapporte que le Messager d’Allah (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) a dit : « Celui qui est sur sa monture doit saluer celui qui est à pied, celui qui est debout doit saluer celui qui est assis et le groupe le moins nombreux doit saluer le groupe plus grand. » (Boukhari & Mouslim)

Les droits d’un musulman sur un autre musulman
Abou Hourayra rapporte avoir entendu le Messager d’Allah (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) dire : « Le musulman a cinq devoirs envers un autre musulman : il doit répondre à ses salutations, le visiter lorsqu’il est malade, suivre son cortège funèbre, accepter son invitation et lui dire « yarhamakillah » lorsqu’il éternue. » (Boukhari & Mouslim)

L’interdiction, pour deux personnes, de chuchoter en présence d’une troisième
Abdoullah bin Masoud rapporte que le Prophète (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) a dit : « Si vous êtes trois et que deux d’entre vous souhaitez parler en privé, ne chuchotez pas en présence du troisième. Attendez que d’autres personnes se joignent à vous afin de ne pas le blesser. » (Boukhari & Mouslim)

Retirer des choses nuisibles du chemin
Abou Hourayra rapporte que le Messager (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) a dit : « Alors qu’un homme marchait sur la rue, il tomba sur une branche épineuse, la prit et l’écarta du chemin. Pour le récompenser de cette action, Allah lui pardonna ses péchés. » (Boukhari & Mouslim)

Ne pas prêcher trop souvent et trop longtemps à la fois
Ibn Masoud rapporte que le Prophète (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) était toujours très prévenant lorsqu’il s’agissait de choisir un moment approprié pour faire des exhortations religieuses parce qu’il voulait éviter d’ennuyer ses auditeurs. » (Boukhari)

Louer une autre personne
Abou Bakrah rapporte qu’un homme loua les mérites d’un autre en présence du Prophète (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui). Alors ce dernier dit : « Malheur à toi ! Tu as tué ton frère ! Tu aurais été mieux de dire : « je le considère comme ceci ou comme cela, et Allah sait mieux. » dans la mesure où tu es certain que ce que tu affirmes à son sujet est vrai. » (Boukhari)

La façon de saluer
Abou Hourayra rapporte que le Prophète (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) a dit : « Celui qui est sur sa monture doit saluer celui qui est à pied, celui qui est debout doit saluer celui qui est assis, le groupe le moins nombreux doit saluer le groupe plus grand et les plus jeunes doivent saluer les plus âgés. » (Boukhari)

Surveiller sa langue et protéger ses parties intimes contre les choses illicites
Sahel bin Saïd rapporte que le Messager d’Allah (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) a dit : « Je garantis le Paradis à quiconque contrôle ce qui se trouve entre ses deux mâchoires (i.e. sa langue) et ce qui se trouve entre ses jambes (i.e. ses parties intimes). » (Boukhari)

Se laver les mains après s’être réveillé
Abou Hourayra rapporte que le Prophète (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) a dit : « Lorsque vous vous réveillez le matin, ne trempez pas vos mains dans un contenant avant de les avoir lavées trois fois. Vous ne savez pas où elles se sont posées pendant votre sommeil. » (Mouslim)

L’interdiction de se soulager sur la voie publique
Abou Hourayra rapporte que le Messager d’Allah (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) a dit : « Évitez les deux actions maudites ». Les compagnons demandèrent : « Quelles sont-elles, ô Messager d’Allah ? » Le Prophète (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) répondit : « Se soulager sur la voie publique et aux endroits où les gens se reposent (i.e. les parcs). » (Mouslim)

Le devoir de l’hospitalité
Abou Shouraïh al-Khouzaï rapporte que le Messager d’Allah (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) a dit : « L’hospitalité envers un invité est de trois jours et durant le premier jour, l’hôte doit se montrer aussi hospitalier que possible. Cependant, un invité ne devrait pas rester longtemps au point où l’hôte commencera à se sentir mal à l’aise. » Alors les gens qui écoutaient le Prophète (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) demandèrent : « Comment l’hôte peut-il se sentir mal à l’aise ? » Le Prophète (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) répondit : « L’hôte peut commencer à manquer de nourriture et ne plus rien avoir à offrir à son invité. » (Mouslim)

L’utilisation d’une lame bien affilée pour égorger un animal
Shaddad bin Aws rapporte avoir appris deux choses du Messager (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) : « Allah a prescrit la bienveillance en toute chose. Donc si vous devez tuer un animal pour vous nourrir, tuez-le correctement et doucement ; faites-le avec ménagement et avec une lame très bien affilée de façon à ce qu’elle ne fasse pas souffrir l’animal. » (Mouslim)

Prononcer le nom d’Allah en entrant chez soi et avant de manger
Jaber bin Abdoullah rapporte avoir entendu le Messager d’Allah (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) dire : « Si un homme prononce le nom d’Allah en entrant chez lui et avant de manger, le diable dira à ses complices : « Vous n’avez ni gîte ni nourriture pour ce soir. » Alors que s’il entre chez lui sans prononcer le nom d’Allah, le diable dira à ses complices : « Vous avez un gîte pour la nuit. », et s’il ne prononce pas le nom d’Allah avant de manger, le diable dira à ses complices : « Vous aurez à la fois le gîte et le couvert ce soir. » (Mouslim)

Manger avec la main droite
Ibn Omar rapporte que le Messager d’Allah (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) a dit : « Lorsque vous mangez, mangez avec votre main droite. Lorsque vous buvez, tenez votre verre avec votre main droite. Car le diable mange et boit avec la main gauche. » (Mouslim)

Dire « Alhamdoulillah » après avoir mangé ou bu afin qu’Allah soit satisfait de nous
Anas bin Malik rapporte que le Messager d’Allah (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) a dit : « Allah est satisfait d’un serviteur qui dit « alhamdoulillah » après avoir mangé ou bu. » (Mouslim)

Les noms qu’Allah aime le plus
Ibn Omar rapporte que le Prophète (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) a dit : « Les noms préférés d’Allah sont : Abdoullah et Abderrahman. » (Mouslim)

Le nom le plus détestable aux yeux d’Allah
Abou Hourayra rapporte que le Prophète (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) a dit : « Le nom le plus détestable aux yeux d’Allah est « le Roi des rois ». Soufyan bin Oyaynah a dit : comme le « Shah des shahs ». » (Boukhari et Mouslim)

L’interdiction de demander à quelqu’un de céder sa place à un autre
Ibn Omar rapporte que le Prophète (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) a dit : « Un homme ne doit pas demander à un autre de lui céder sa place pour s’asseoir ; les gens doivent plutôt élargir le cercle pour faire de la place aux autres. » Ibn Omar avait pour habitude de refuser une place qui avait été cédée spécialement pour lui. » (Mouslim)

1
635
تعليقات (0)