Le livre des relations avec les non-musulmans

--

Être bon envers ses parents, même s’ils sont mécréants
Asma bint Abi Bakr al-Siddiq (qu’Allah soit satisfait d’eux) a dit : « Ma mère vint me visiter à l’époque où elle était encore mécréante.  Je demandai donc au Prophète (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) : « Ma mère est venue me voir et m’a demandé de lui rendre service.  Puis-je lui rendre ce service ? »  Il me répondit : « Oui, soit gentille avec ta mère. » (Boukhari & Mouslim)

Être bon envers un voisin mécréant
Abdoullah bin Amro rapporte qu’après avoir égorgé un mouton il demanda à ses gens :  « En avez-vous donné un peu à mon voisin juif ?  J’ai entendu le Messager d’Allah (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) dire : « Gabriel m’a ordonné d’être bon envers mon voisin et a tellement insisté sur ce point que j’ai cru qu’il finirait par me dire de l’inclure parmi mes héritiers. » (Le seul hadith, ici, qui soit rapporté par at-Tirmidhi et Abou Daoud)

Visiter un malade qui ne croit pas et l’appeler à l’islam
Anas rapporte qu’un garçon juif, qui servait le Prophète (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui), tomba malade.  Lorsque le Prophète (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) l’apprit, il alla le visiter.  Il s’assit près de sa tête et lui dit : « Deviens musulman. »  Le garçon regarda alors son père, qui était là avec eux.  Son père lui dit : « Obéis à Aba al-Qasim (i.e. le Prophète). »  Alors quand le garçon devint musulman, le Prophète sortit et dit : « Gloire à Allah qui a sauvé ce garçon du feu de l’Enfer. »

Inviter les non-musulmans à l’islam et la récompense de celui qui convainc un non-musulman d’embrasser l’islam
Sahel bin Saïd rapporte que Ali bin Abi Talib (qu’Allah soit satisfait de lui) demanda au Prophète (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) : « Devons-nous les combattre (i.e. les juifs de Khaibar) jusqu’à ce qu’ils deviennent comme nous ? »  Le Prophète (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) lui dit : « Ne t’emballes pas !  Attends d’occuper leurs quartiers et à ce moment-là, invite-les à l’islam en les informant de leurs devoirs.  Je jure par Allah qu’inviter à l’islam une personne qui répond positivement à ton invitation est meilleur pour toi que de posséder « Houmr al-an’m » (i.e. des chameaux de la meilleure race, qui sont roux et dont les jambes sont ornées de taches noires et blanches). » 

Tuer un juif ou un chrétien
Abdoullah bin Amro (qu’Allah soit satisfait d’eux) rapporte que le Messager d’Allah (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) a dit : « Celui qui tue un juif ou un chrétien avec qui un traité de paix avait été signé ne sentira même pas l’odeur du Paradis, alors que son odeur peut être perçue à une distance demandant quarante ans à être parcourue. » (Boukhari)

Respecter une promesse faite aux mécréants
Houthifah bin al-Yaman a dit : « Ce qui m’a empêché de participer à la bataille de Badr est que les mécréants de Qouraish nous attrapèrent, mon père Abi Housail et moi, alors que nous nous dirigions vers Médine.  Ils nous demandèrent : « Vous alliez rejoindre Mohammed ? » et nous répondîmes : « Non, il ne nous intéresse pas.  Tout ce que nous voulons, c’est aller à Médine. »  Ils nous demandèrent alors de jurer par Allah que nous n’avions aucune intention de joindre les rangs de l’armée de Mohammed et de combattre à ses côtés.  Lorsque nous arrivâmes là où se trouvait Mohammed, nous lui racontâmes ce qui nous était arrivé.  Il nous dit : « Restez à l’écart de nous.  Nous respecterons la promesse que vous avez faite et demanderons à Allah de nous aider contre eux. » (Mouslim)

L’interdiction de trahir ou de voler les mécréants
Al-Miswar bin Mikhrama rapporte que al-Moughira bin Shoubah, dans sa vie d’avant l’islam, avait accompagné un groupe de personnes qu’il avait ensuite tuées pour leur voler leurs biens.  Plus tard, il vint voir le Prophète (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) et lui déclara qu’il voulait embrasser l’islam.  Le Prophète (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) lui dit alors : « J’accepte ton islam, mais je n’accepte pas et je n’approuve aucunement les biens en ta possession » (Boukhari)

Si un musulman offre l’asile à un mécréant, ce dernier trouvera un asile chez tous les musulmans
Oumm hani bint Abi Talib rapporte qu’elle avait offert l’asile à un mécréant le jour de la prise de la Mecque.  Lorsqu’elle vint voir le Prophète (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) et qu’elle lui en parla, il dit : « Nous offrons l’asile à celui que tu as abrité et nous promettons la sécurité à celui que tu as mis en sécurité. » (Boukhari & Mouslim)

Répondre à ce que disent les Gens du Livre en prenant garde de ne pas contredire l’islam
Abou Hourayra rapporte que les Gens du Livre avaient pour habitude de lire la Torah en hébreu et de l’interpréter en arabe aux musulmans.  Le Messager d’Allah (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) dit : « Vous ne devez ni croire les Gens du Livre ni démentir leurs propos, mais vous devez plutôt dire : « Nous croyons en Allah, en ce qui nous a été révélé et en ce qui vous a été révélé. » (Boukhari)

Jésus reviendra sur terre et il gouvernera en respectant la loi islamique
Abou Hourayra rapporte que le Messager d’Allah (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) a dit : « Par Celui qui tient mon âme entre Ses mains, le moment est proche où Jésus, fils de Marie, sera renvoyé sur terre et gouvernera de façon juste et équitable ; il brisera toutes les croix qu’il trouvera sur son chemin et tuera tous les porcs.  Il annulera la taxe de jizya et l’argent deviendra si abondant et si disponible que plus personne n’en aura besoin. » (Boukhari & Mouslim)

L’Heure viendra lorsque la majorité des gens seront chrétiens
Al-Mistawarid al-Qarashi était chez Amro bin al-As lorsqu’il rapporta avoir entendu le Messager d’Allah (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) dire : « L’Heure viendra lorsque la majorité des gens, sur cette terre, seront chrétiens. »  En entendant cela, ‘Amr dit : « Fais attention à ce que tu dis. »  Al-Mistawarid dit alors : « Je ne fais que répéter ce que j’ai entendu dire par le Prophète (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) ; il a également dit : « Je voulais également vous dire qu’ils ont quatre bonnes qualités : ils sont les plus compréhensifs en temps de crise (fitnah) ; ils sont les plus rapides à se remettre d’un désastre ; les plus rapides, également, à répliquer après avoir battu en retraite, dans une bataille ; et ils sont les meilleurs avec les pauvres, les orphelins et les opprimés.  Ils ont aussi une autre qualité : ils n’humilient pas les rois qu’ils capturent. » (Mouslim)

1
637
تعليقات (0)